Tombes mégalithique

Il reste encore quelque cinq cents tombeaux mégalithique en Irlande.  Ils datent  de l’Age du bronze et ils  ont été  construits il y a environ quatre mille ans.  Le type le plus courant, que l’on appelle en anglais wedge tomb, comprenait une petite chambre en forme de trapèze qui se trouvait au centre de la tombe.

A cette époque, le climat était plus chaud que maintenant et les gens vivaient en petites communautés dans les collines qui étaient couvertes de forêts profondes.  Il leur fallait tout d’abord défricher la forêt puis cultiver la terre et créer des pâturages pour leurs moutons.  C’étaient aussi d’excellents  bâtisseurs qui travaillaient ensemble à la construction des tombes mégalithiques.  C’est là que l’on enterrait probablement les personnes importantes telles que les prêtres ou les chefs des communautés.  Après avoir brûlé les os des morts, on déposait  les cendres à côté des urnes funéraires placées  en général à l’envers dans une petite chambre funéraire qui fermait la chambre principale.   On y plaçait aussi des récipients contenant de la nourriture et des boissons pour la vie dans l’au-delà.

Dans les monts de Dublin, on a retrouvé plusieurs tombeaux  mégalithiques qui datent de l’Age du bronze mais toutes sont en ruine.  La mieux conservé est le tombeau de Ballyedmonduff, que l’on appelle localement le Tombeau du géant.  Ses ruines imposantes se trouvent dans une clairière paisible au cœur de la forêt.   On peut encore voir la chambre en trapèze et la chambre funéraire.   A l’origine, ces chambres étaient couvertes de dalles puis on y ajoutait un tumulus mais rien ne subsiste depuis que la tombe a été ouverte vers le milieu du vingtième siècle.  La plupart des  pierres dressées qui étaient disposées autour de la tombe gisent dans l’herbe de la clairière.

Photos prises et reproduites avec l’autorisation du  National Museum of Ireland

 

giant's grave walks

 

 

 

 

.

 


0 Comments

Leave a comment

Back to top